Actualités

Retour

Anne Hidalgo en Bretagne, sur l’invitation de Nathalie Appéré et Isabelle Assih

Quimper, Rennes — 11 juin 2021

Ces 9, 10 et 11 juin, Anne Hidalgo, ainsi que plusieurs membres d’Idées en Commun dont Jean Jouzel, se sont rendus en Bretagne à l’invitation de Nathalie Appéré, maire de Rennes et d’Isabelle Assih, maire de Quimper. L’occasion de découvrir les initiatives innovantes portées par ces deux agglomérations ainsi que leurs habitants en matière de rénovation urbaine, de logements sociaux, de culture, d’énergies renouvelables ou encore d’économie sociale et solidaire. 

Arrivée dans le pays breton, à Rennes

Le soleil était au rendez-vous en ce mercredi 9 juin. Après son arrivée dans la capitale bretonne, et un premier déjeuner en terrasse en compagnie d’élus locaux, de militants et de candidats aux élections départementales, Anne Hidalgo est allée visiter un complexe de logements sociaux situés Place St-Germain, en compagnie de Nathalie Appéré. Construits juste au-dessus d’une station de métro, cette opération neuve menée dans le cœur historique de la ville de Rennes montre le volontarisme de la municipalité, en faveur de davantage de justice sociale. En effet, comme partout sur le territoire de la métropole depuis 2018, les loyers des HLM sont désormais fixés selon une politique de loyer unique : le loyer ne dépend plus de l’emplacement, ni du type d’immeuble, mais uniquement de la surface du bien proposé. Cette politique permet aux plus modestes de pouvoir habiter partout en ville, et de favoriser la mixité sociale.

Cap ensuite sur le quartier du Blosne, situé à l’extrémité sud de la ville où la municipalité a lancé un vaste programme de renouvellement urbain, pour accueillir de nouvelles populations et activités. Après la visite d’un immeuble locatif, direction l’une des 3 écoles du quartier à la rencontre des élèves du conservatoire pour assister à un concert donné en plein air.

Présentation des projets prévus dans le quartier du Blosne

L’occasion également de visiter le futur conservatoire Place Zagreb ; un bâtiment magnifique qui héberge aussi un réseau de panneaux solaires sur son toit ! Enfin, dernière étape au Quadri, un bâtiment dédié à l’économie sociale et solidaire, qui héberge notamment la librairie coopérative L’Établi des mots, que la délégation a visitée.

Nathalie Appéré, Jean Jouzel et Anne Hidalgo sur le toit du futur conservatoire

Après une déambulation dans le cœur de ville, dans le vieux Rennes et à St Anne, Anne Hidalgo s’est rendue au Parc Thabor, pour assister au lancement de l’Opéra en plein air. C’est La Chauve-souris de Johann Strauss qui ouvre le bal de ce bel évènement festif.

Jeudi 10 juin, cap sur Quimper !

Le lendemain matin, grand départ pour Quimper à l’invitation d’Isabelle Assih ! Le déplacement débute par la visite du projet de « Gare Parc », dont l’ambition est de réaménager tout le quartier de la gare de Quimper d’ici 2025 : accueillir davantage de passagers, tout en leur garantissant plus de confort, le rendre accessible aux personnes à mobilité réduite et d’accroître l’intermodalité des déplacements du quartier de la Gare. Bref, faire de cette gare la véritable porte d’entrée du pays de Cornouaille ! 

Après quelques selfies et un délicieux déjeuner à la crêperie La Krampouzerie, direction l’agglomération quimpéroise pour en apprendre davantage sur les projets d’énergie renouvelables. Sur la zone d’activité de Menez Prat, Anne Hidalgo a pu visiter l’entreprise Entech qui propose notamment des solutions de stockage, de conversion d’​énergie innovantes et de centrales photovoltaïques au service de la transition écologique. La journée s’est achevée par une longue visite du centre-ville, à la rencontre des habitantes et habitants avant de rejoindre le quartier de Kermoysan pour un moment convivial.

Anne Hidalgo dans les locaux d’Entech

Vendredi 11 juin, dernier passage aux maraichers

Vendredi matin, dernière étape de cet enrichissant périple breton avec la visite des Maraichers de la Coudraie, un chantier d’insertion sur lequel une vingtaine de personnes travaillent quotidiennement à la distribution de paniers de légumes bios. Situé sur les terres d’un ancien haras racheté par la ville de Quimper dans les années 1990, ces maraîchers cultivent sur place plus de 130 espèces !

Présentation des maraîchers de la Coudraie

Pour en lire davantage, quelques articles de presse :

FAITES CONNAÎTRE IDÉES EN COMMUN À VOTRE ENTOURAGE !