Actualités

Retour

En Seine-Saint-Denis, tous mobilisés pour lutter contre les inégalités d’accès à la santé

Seine Saint-Denis — 07 mai 2021

La crise sanitaire a été un puissant révélateur des inégalités d’accès à la santé, en particulier dans un territoire aussi touché par la pandémie que la Seine-Saint-Denis. Parmi les nombreux facteurs explicatifs, la précarité, la fracture numérique ou encore le manque d’informations dont souffrent de nombreux habitants ont à l’évidence joué un rôle majeur dans l’éloignement des parcours de soin.
Les difficultés d’accès à la vaccination au début de la campagne ainsi que la corrélation entre surmortalité et pauvreté n’en sont que de tragiques illustrations.

Face à cette situation accablante, Stéphane Troussel, président du Département de la Seine-Saint-Denis s’est engagé dans une nouvelle approche des politiques de santé. Comment ? En s’appuyant sur la population locale pour aller chercher dans leurs lieux de vie les personnes les plus éloignées des parcours soins afin de les diriger vers les dispositifs salvateurs.

Une Académie populaire de la santé

Pour ce faire, le Département a lancé en début d’année une Académie populaire de la santé dont la mission est de former 30 habitantes et habitants de la Seine-Saint-Denis volontaires afin qu’ils jouent le rôle de référents de santé auprès de leur entourage. Qu’il s’agisse de créer et de diffuser des messages et vidéos de prévention adaptés et percutants ou encore de mener des actions de prévention, le travail de ces ambassadrices et ambassadeurs du quotidien illustrent une volonté forte : celle d’inventer de nouvelles façons de parler de santé en s’appuyant sur la parole des citoyennes et des citoyens et en tirant le meilleur parti de leur capacité d’écoute et de compréhension.

Pour en savoir plus sur l’Académie populaire de la santé, cliquez ici.

Un bus itinérant de la vaccination

Par ailleurs, le Département a également lancé en début d’année un bus de la vaccination chargé d’une double fonction :  aller, dans tout le territoire, au contact des personnes éloignées de la campagne de vaccination pour les informer et les aider dans la prise de rendez-vous ou alors administrer directement les injections dans les villes du département dépourvues de centres. Une initiative évidemment menée grâce à la collaboration de professionnels de santé mais également de 45 ambassadrices et ambassadeurs de la vaccination tirés au sort parmi la population.

Pour en découvrir davantage sur le bus de la vaccination, cliquez ici.

« Alors que la crise sanitaire a mis en exergue les fortes inégalités sociales et territoriales en matière de santé, nous avons fait le choix d’opter pour une approche résolument novatrice et volontariste », déclare Stéphane Troussel, Président du Département de la Seine-Saint-Denis. « En se basant sur l’engagement et l’investissement de volontaires sensibles à l’idée d’aller au devant des habitants les plus fragilisés, nous faisons le pari que la proximité, le dialogue et l’accessibilité seront le moteur de l’efficacité des actions engagées. »

Retrouvez également toutes les actualités d’Idées en Commun sur ce lien.

FAITES CONNAÎTRE IDÉES EN COMMUN À VOTRE ENTOURAGE !